Association Vinezac. Sauvegarder pour Transmettre

Patrimoine culinaire

Des recettes ardéchoises ou non, mais adaptées à notre terroir. Elles mettent en valeur tout ce qui croît dans notre beau pays.

Cette page est la vôtre.

Envoyez vos recettes si possible avec des photographies !

Douceurs à la violette

Sirop de violettes


Recette :
« La Vinezacoise d’Alain »
 
Ramasser les violettes sans les queues.
 
Mettre les violettes dans un récipient et mettre de l’eau, les violettes doivent bien tremper.
Presser les violettes avec les doigts pour bien faire sortir le jus de la violette.
Mettre un jus de citron (1 ou 2) pour fixer la couleur et le parfum.
Laisser macérer 12 à 20 heures au frais même plus.
Égoutter les violettes et les presser dans un linge.
Peser le jus récupéré.
Mettre du sucre poids par poids.
Faire bouillir 10/15 minutes.
Mettre dans des bouteilles déjà chauffées par de l’eau bouillante.
Bien remplir et fermer, elles seront pasteurisées et pourront se garder plusieurs mois à la cave ou au frigo.

 
A déguster lorsque le sirop est froid.

 


 Gelée de violettes


Recette :
«La Vinezacoise d’Alain »


Ramasser les violettes sans les queues
- eau
- sucre en poudre
- Liant ou gélifiant ‘’agar-agar’’
- Une orange en quartiers
- Jus de citron (un ou deux)
Facultatif : 75ml de liqueur de fruit, ou un peu de vanille ou de poivre rose.
(J’ai mis un bâton de vanille coupé en petits morceaux)
 
Mettre les violettes dans un récipient (cocotte-minute par exemple) et mettre l’eau, les violettes doivent bien tremper.
Mettre un jus de citron (1 ou 2) pour fixer la couleur et le parfum.
Mettre 1 orange entière en petits quartiers (orange plus peau).
Laisser au feu doux 30 mn environ.
Égoutter les violettes et les presser dans un linge. (Éventuellement filtrer)
Peser le jus récupéré.
Mettre du sucre poids par poids.
Facultatif : 75ml de liqueur de fruit, ou un peu de vanille ou de poivre rose.
Faire bouillir 3/4 d’heure à 1 heure en tournant fréquemment.
Ajouter l’agar-agar après l’avoir dilué dans un peu d’eau.
(Mettre la quantité indiquée sur le sachet voire un tout petit peu plus)
Laisser bouillir 1 à 2 minutes et bien tourner hors du feu.
Mettre dans des pots déjà chauffés.
Bien remplir et fermer, retourner et ils seront pasteurisés. Ils pourront se garder plusieurs mois à la cave ou au frigo après ouverture
Si on préfère une gelée plus ferme, on ajoute un peu de pectine au sucre en diminuant sensiblement sa quantité.

       A la Saint-Jean la noix et la verveine

Vin de noix

    Ingrédients :  

- 5 litres de vin rouge

- 1 litre d’alcool à 45° (ou ½ litre d’alcool à 90° + ½ litre d’eau bouillie refroidie)

- 1 bâton de vanille

- 1 noix muscade

- 2 clous de girofle, 1 bâton de cannelle

- 1 kg de sucre en poudre

- 35/40 noix vertes (les ramasser vers la St Jean "24 juin" (il faut voir la noix cloisonnée laiteuse à l’intérieur voir photo).

 

 Préparation :

-Mettre dans une bonbonne les :noix coupées en 8 (prendre des gants car les mains noircissent), le vin rouge, l’alcool, la vanille, la muscade écrasée, les clous de girofle, la cannelle et le sucre. Bien remuer.
 Laisser macérer 40 jours et remuer une fois par jour.

 Filtre 2 fois puis une troisième  fois  au bout d'un mois.   Laissez vieillir et dégustez avec modération!

 

Sirop de verveine

Ingrédients:

  -  500 g de sucre
  - 500 ml d’eau
 -  36 g de feuilles de verveine (du jardin)

 

Préparation :

Dans une petite marmite, qui contient environ 2 L, mettre l’eau et le sucre à chauffer. Faire cuire pendant environ 15 minutes.

Pendant ce temps, bien nettoyer la verveine et retirer chacune des feuilles des tiges.

Éteindre le feu puis  rajouter les feuilles dans la marmite avec le sirop de sucre.
 Couvrir et  laisse macérer  pendant 24h.

Au bout des 24 h, filtrer le sirop.

Il est donc prêt à consommer. Attention au dosage, c’est bien costaud donc ne mettez pas forcément énormément de sirop dans votre verre. Faites un premier test, car ce n’est pas un sirop du commerce !

 

Liqueur de verveine

Ramasser les feuilles autour du 24 juin jour de la St jean.

 

Préparation:

 

Dans un pot de  plus  de 1 litre mettre  1 litre d’alcool à 90/95 ° alcool neutre. Remplir de feuilles de verveine feuilles vertes du jardin naturelles  (Il faut qu’elles trempent bien dans le pot)
 Bien fermer le pot et laisser macérer entre 40 jours à 2 mois.
  Filtrer l’alcool et ôter les feuilles.
  Faire un sirop avec 250gr de sucre blanc et 1 litre d’eau . Porter jusqu’à ébullition et laisser refroidir. Ajouter le sirop à l'alcool.


 A déguster avec modération

Astuce maison : mettre 2 cuillers à café de sirop de menthe verte pour garder la couleur verte de la verveine (car au bout d’un certain temps la liqueur deviendrait jaune pâle. 

Infusion de verveine

 - Verveine verte naturelle sur pied fraiche:

Cueillir plusieurs feuilles en fonction de la quantité que l’on veut obtenir en boisson.

Faire bouillir l’eau, éteindre le feu, mettre les feuilles et laissez infuser + ou – longtemps en fonction de la teneur que l’on veut obtenir. Déguster nature, avec du sucre ou du miel à votre convenance.

- Verveine séchée et conservée en bocaux :

Cueillir les feuilles de verveine les faire sécher à l’air et à l’ombre plusieurs jours. Les stocker à l’abri de la lumière et dans un bocal non fermé hermétiquement. Vous pourrez les déguster tout au long de l'année...!

Procéder ensuite comme pour la verveine fraiche.

 Avec les feuilles fraiches l'infusion est délicieuse!          

Bonne dégustation.