Association Vinezac. Sauvegarder pour Transmettre

Le petit patrimoine

Les croix situées  en dehors du village

La page sera mise à jour  au fur et à mesure du recensement des croix.

Pour les situer vous pouvez consulter le site geoportail et le cadastre napoléonien en ligne sur le site des Archives départementales de l'Ardèche

Crédit photos : Roselyne Ray.

Pour une vue étendue cliquer au centre de la photo.

La croix de la Pérède

Mentionnée sur le cadastre de 1833. Croix de chemin.

Orientée E/O. Socle en forme de pilier de section carrée en moellons de grès coiffés d'une table en béton.

Croix en béton de section carrée sans ornement. Le bas de la croix est millésimé 1965.

La croix des Allobres

Mentionnée sur le cadastre de 1833. Croix de chemin.

Détruite. Il ne reste plus que le socle de section carrée en pierre de grès. D'après M. Rouvière la croix était en grès.

La croix des Cotes

Croix de chemin.

Orientation S/N. En bon état. Socle de belle hauteur de section carrée en moellons de grès, évasé à la base et reposant sur une dalle carrée, en forme de piédouche au sommet, millésimé 1879. Surmonté d'une colonne cylindrique  reposant sur un socle de section carrée et  la cime taillée en léger chapiteau.

Croix en fonte de petite taille, ouvragée : bras en forme de cœur terminés par un motif fleurdelysé . Le croisillon central semble orné d'une représentation de Marie ?

La croix de Boude

Croix de chemin située au rond-point des cotes.

Orientation N/S. D'après M. Rouvière elle aurait été déplacée. Il semble qu'il y ait des traces d'enduit côté Ouest comme si la croix avait été accolée contre un mur.

Socle de section carrée en forme de piédouche surmonté de deux blocs également de section carrée et en grès, posé sur un mur de soutènement de la route départementale. Piédestal dee section carrée en forme d'obus apparemment taillé dans un seul bloc de pierre calcaire.

Croix en fonte en mauvais état. Plusieurs éléments sont brisés et/ou manquants : cadran supérieur gauche du croisillon, bout fleurdelysé du bras droit, éléments manquants au bas du bras inférieur. Certains éléments ont été "consolidés" avec du fil de fer. Elle comporte un renfort en fer plat destiné probablement à la soutenir en cas de fort vent du nord et vue de profil la croix a perdu de sa verticalité. Millésimée sur la face Ouest du piédestal 187?

Le revers ne comporte aucun ornement.

Les croix de Chaudebry

La première lorsqu'on arrive par le sud, située côté droit à l'entrée du hameau. Non millésimée, probablement de la seconde moitié du XIX è siècle. En bel état de conservation. Orientation E/O.

Socle-mur en moellons de grès très réguliers, de plus de 2 mètres de hauteur enchâssé dans un mur de soutènement. Piédestal de forme carrée surmonté d'un chapiteau en doucine en grès également.

Croix en fonte moulée très ornée : les bras figurent des troncs lelong desquels s'enroule du lierre, feuilles et baies, symbole d'éternité, de roses sur les bras latéraux et d'un roseau au pied de la croix, côté droit, l'un des instruments de la passion. La croix est ornée du Christ coiffé de la couronne d'épines. A noter les traces de peinture (d'origine ou refaites ?) noire pour les branches de la croix, verte pour le lierre et le roseau et ivoire pour les roses.

Les croix de Chaudebry

La deuxième lorsqu'on arrive  par le sud située elle aussi côté droit de la route. Non millésimée mais figure sur le cadastre napoléonien quoique probablement déplacée. Orientation E/O. Bon état.

Socle taillé dans un seul moellon de grès de forme rectangulaire, posé sur un mur de soutènement.

Croix en grès de petite taille et de facture simple. Seul ornement : les bras sont emboulés.

Les croix de Chaudebry

Troisième des trois croix de Chaudebry. Millésimée 1821, elle est mentionnée sur le cadastre napoléonien.

Orientation NE/SO. Bon état. Sans doute une croix de chemin.

Socle rectangulaire taillé dans un seul moellon de grès reposant sur un mur de soutènement.

Petite croix de section rectangulaire d'une seule pièce en grès. Le croisillon est orné d'une couronne . Ce motif de couronne est repris à l'intersection des quatre bras.